Au fil de... Lamballe Communauté
English version
Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresimprimer la pagepartager

Maroué

Maroué peut-être du gaulois maro-ialos, grande clairière, ou au contraire du breton marfirez, grande forêt, évoquant la proximité de l'ancienne forêt de Lanmeur.

Maroué est paroisse dès 1225 sous le nom de Maroe. Le nom actuel de Maroué apparaît en 1426. Son territoire, à l'origine d'une étendue considérable, comprend Lamballe avant la construction de la forteresse. Maroué a pour trèves La Poterie et Saint-Trimoël. Elle cède du terrain, en 1730, à la ville de Lamballe, en 1830 à Landéhen, et en 1849 à Saint-Aaron. En 1888, Albert Calmette, inventeur du vaccin antituberculeux, dit « BCG », épouse Émilie de La Salle, qui habite la maison de l'Hermitage. De nombreux manoirs et moulins témoignent de la richesse passée de la commune. En 1972, Maroué devient commune associée à celle de Lamballe

Source : Site internet Topic Topo communes de France.