Au fil de... Lamballe Communauté
English version
Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresimprimer la pagepartager

Saint Aaron

Saint Aaron d'un saint éponyme, obscur ermite qui vivait sur l'île qui devint Saint-Malo.

L'église de Saint-Aaron est citée dès 1144. Peut-être ne forme-t-elle qu'une seule paroisse avec Quintenic jusqu'au XIIIe siècle, mais elle existe comme paroisse bien distincte en 1427. Elle est très probablement liée à l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois, parce qu'un litige oppose les moines, en 1791, à un certain sieur Pansart pour le non-paiement de réparations dans l'église. En 1793, Louis Cornillet, laboureur et officier municipal, est condamné à mort et guillotiné pour avoir participé au rassemblement de révoltés sur la lande du Gras en Meslin. En 1849, la commune s'agrandit d'un territoire pris sur celle de Maroué, et en 1972, elle est associée à celle de Lamballe.