Au fil de... Lamballe Communauté
English version
Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresimprimer la pagepartager

Découvrez le circuit de Morieux :

Le circuit entre terre et mer de Morieux

 

Découvrez les différents circuits sur la commune de Trébry :
 

Le circuit des Fourmis

Le Circuit des Chevreuils

Le Circuit des Renards

Le Circuit des Ecureuils

Le Circuit des Grillons

 

 

Circuits Morieux et Trébry

Entre Terre et Mer

Morieux
Chaussures de randonnée aux pieds, sac à dos sur une épaule et appareil photo sur l’autre, une dizaine de marcheurs quitte le bourg de Morieux pour une matinée de marche et de découvertes jusqu’à Trébry.  « C’est parti pour 2 heures et demi ! » crie joyeusement l’un d’entre eux en entamant ce circuit long de 10 km. L’ambiance est au rendez-vous.  En passant devant la fontaine Sainte Eugénie le guide explique « On invoquait la sainte car l’eau de sa fontaine avait la vertu de guérir les maux de tête… mais pas ceux causés par certains breuvages ! ». Cette réflexion est accueillie par de larges rires.  Puis plus loin au cours de la balade, le paysage agrairese transforme et laisse place à une lande d’apparence hostile, mais qui s’avère être en vérité un véritable lieu de vie pour différentes espèces florales et animales. Prunelliers, églantiers, ronces, ajoncs et genêts cohabitent avec des lapins, des campagnols, des mulots et des passereaux, résidents privilégiés de la lande. S’arrêtant en bas d’un chemin, le guide s’exclame « Regardez, d’ici vous avez une vue imprenable sur la chapelle Saint Maurice et la baie de Morieux, c’est le moment de sortir l’appareil photo ! ». Les visages s’illuminent devant la chapelle  qui semble minucule face à l’immensité du paysage.  Le classement de l’anse de Morieux en Réserve Natura 2000 parait être une évidence.  . Le groupe observe, amusé, une bande de linottes mélodieuses virevoltant dans le ciel.  La balade continue et le groupe d’amis remonte dans les terres croisant châteaux et manoirs dont celui du Tertre Rognon datant du XVIIIe siècle et la demeure de Carivan bâtie à l’emplacement d’un ancien manoir. Les estomacs commencent à gargouiller, heureusement la balade touche à sa fin. De retour au bourg de Morieux, le guide s’exclame « C’est la pause pique-nique, vous avez 1 heure devant vous. Après, nous repartirons pour découvrir un des joyaux de la commune : l’église Saint Gobrien de Morieux ! ». De l’extérieur, cette église semble commune, , mais elle garde en son sein un véritable trésor : des fresques datant du XIe au XVIIe siècle recouvrent toutes les parois de l’église. Un moment unique pour ces marcheurs qui admirent les témoignages du passé !

 

Trébry

Notre bande d’amis passe la soirée et la nuit dans un gîte d’étape situé en plein bourg de Trébry, doté de tout le confort moderne et pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Sitôt réveillé, le groupe  se prépare pour une balade accompagnée par deux guides,  sur les toits du Mené: Roger Quémart et Marie-Thérèse Hermange. Ces deux amoureux de Trébry et de son patrimoine naturel ont répertorié plusieurs sentiers de randonnées pédestres et VTT qu’ils sont fiers de faire découvrir. Parmi les 5 circuits disponibles, le choix se porte sur le circuit des Ecureuils, long de 16 km. « Tous nos circuits ont des noms d’animaux que l’on retrouve sur le territoire : les renards, les chevreuils, les grillons, les fourmis ! » s’amuse à dire Roger au début du parcours. Les jambes encore engourdies de la veille les marcheurs suivent leurs deux guides, bien décidés. . Ils s’arrêtent de temps en temps pour écouter les commentaires sur la faune et la flore. Après avoir passé la pancarte indiquant le tertre de la Bézizais, le chemin devient plus pentu et les marcheurs se taisent dans  l’effort. « On attaque l’ascension du mont Bel-Air. Vous allez voir ça en vaut vraiment la peine, la vue est magnifique tout en haut ! » encourage Marie-Thérèse. Au sommet, une chapelle à l’architecture singulière accueille le groupe. Notre Dame du Mont Carmel domine le mont, on ne peut pas la manquer avec sa forme octogonale. « Ce site naturel fut de tout temps un lieu de culte pour différentes civilisations. Ces huit allées convergeant vers l’édifice et symbolisent les rayons du soleil, pour rendre hommage au dieu celtique Bélénos » explique Roger. D’ici la vue est magnifique et le soleil est au rendez-vous ,  le ciel est dégagé. « Voici le pays de Penthièvre, vous pouvez apercevoir de nombreux bourgs et clochers, comme celui de l’église Saint Jean de Lamballe et bien sûr derrière lui, la mer ! » Tout le groupe admire le paysage et la balade continue vers la source de la Perchais pour une pause pique-nique bien méritée. Lesestomacs bien remplis, les amis reprennent le chemin du retour avec la découverte entre autres de la chapelle Saint Maudez, sa croix et son calvaire, le dolmen du Cas Rouge aussi appelé l’autel des fées, et la Ville-Ain avec ses ruelles étroites du XIXe siècle serpentant entre les maisons de pierres. De retour au gîte d’étape, il est déjà temps de se dire au-revoir. Ayant appréciés leur week-end, ils promettent à leurs hôtes de revenir au plus vite découvrir les autres circuits du territoire. « Quand on vient à Trébry, on est sûr d’y revenir ! » sourit Marie-Thérèse.